Actualités financières

Internationales
Publications Voir plus
Actualités financières
  • Visite de travail de l'OQSF à l'APBEF-CI
    Lire...
  • « Banquiers africains, vous devez prendre vos responsabilités »
    Lire...
  • ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE APBEF-CI : Guy KOIZAN réelu Président
    Lire...

Dépenses de personnels et le service de la dette ,part croissante des recettes fiscales des pays de l’UEMOA


Publié le 02 avril 2019 |
Internationales

Actu

Agence Ecofin) - 50,8?s recettes budgétaires cumulées des pays de l'Union Monétaire Ouest-Africaine en 2018, aurait servi à payer les salaires des fonctionnaires et à rembourser des intérêts sur la dette, apprend-on de données provisoires, contenues dans le document de politique monétaire de la Banque Centrale de cette sous-région (BCEAO).

Sur les 11 000 milliards de FCFA de recettes fiscales globalement collectées par les pays de la région, 40,3% (environ 4 403 milliards de FCFA) auraient été affectés à la masse salariale. Ce niveau de dépense est en hausse de 10,1%, comparé à celui de l'année 2017 précédente.

Dans le même temps, 1146,6 milliards de FCFA sont allés au Remboursement de la dette et représente 10,5?s recettes fiscales de la sous-région. Pour les deux rubriques, 5549,4 milliards de FCFA ont ainsi été dépensé, dans un rythme qui est en hausse de près de 14,3%.

La hausse des dépenses de salaire et d’intérêts, aura aussi été plus forte, que celle de l’ensemble des dépenses budgétaires, qui en glissement annuel, sont annoncées en hausse de seulement 6,5% en 2018, contre une hausse de 9,1% une année plus tôt.

La banque centrale explique cependant que cette augmentation des dépenses de personnel est imputable pour la plupart des pays, à la hausse des indemnités dans les secteurs sociaux. (Agence Ecofin)